Faits et chiffres

Région cible

Afrique

Investi au/en

Botswana, Cameroon, Ghana, Côte d’Ivoire, Kenya, Tanzanie, Tunisie, Zambie

Date de commencement

2014

Propriétaires d’écoles formés

235

Share this project:

A propos du projet

Initié par la KfW Development Bank et financé par le ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ), la Development Finance Institution (CDC) du Royaume-Uni et d’autres investisseurs publics et privés, le Regional Education Finance Fund for Africa (REFFA) est le premier mécanisme régional de financement de l’éducation en Afrique.

Il vise à fournir des services financiers personnalisés pour le secteur de l’éducation d’une manière axée sur la demande, financièrement viable, inclusive et socialement responsable.

Défi

Selon le Fonds international d’urgence des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), 264 millions d’enfants ne sont pas scolarisés et on estime que 617 millions d’enfants supplémentaires vont à l’école mais apprennent peu.

Dans le même temps, la part de l’aide publique au développement consacrée à l’éducation a diminué d’environ un quart entre 2002 et 2016, selon le rapport historique de la Commission de l’éducation pour 2015. Le rapport estime que les dépenses totales consacrées à l’éducation devront passer de 1,2 billion d’USD par an en 2016 à 3 billions d’USD d’ici 2030 dans tous les pays à revenu faible ou intermédiaire afin d’améliorer les systèmes scolaires et d’atteindre l’objectif des OMD en matière d’éducation.

L’Afrique subsaharienne est une région particulièrement à risque : plus de la moitié des enfants non scolarisés dans le monde vivent en Afrique subsaharienne.

Solution

Le REFFA fournit des fonds pour la rétrocession de prêts à des institutions financières en Afrique. Les intermédiaires financiers – y compris les banques, les institutions de microfinance, les coopératives de crédit et autres sociétés de financement – à travers l’Afrique peuvent recevoir un financement sur mesure et une assistance technique (AT) pour l’expansion et/ou le développement de leurs portefeuilles de financement de l’éducation.

Les institutions financières sont essentielles pour atteindre les objectifs du fonds en matière d’impact et de durabilité, car elles sont le canal privilégié pour fournir des produits financiers personnalisés au secteur de l’éducation. Le renforcement des capacités et le financement des intermédiaires financiers locaux assurent un accès à long terme au financement pour le secteur de l’éducation.

Le REFFA finance des écoles privées (primaires, secondaires et professionnelles), ainsi que des prêts pour les frais de scolarité et des prêts étudiants.

La qualité de l’éducation et son accessibilité sont au cœur du mandat du REFFA. Le REFFA s’efforce d’améliorer l’accès aux services et aux produits de l’éducation tout en mesurant ses aspects liés à la qualité et l’accessibilité.

Résultats à ce jour

  • 9 institutions financières dans 8 pays
  • 149 millions de dollars US pour le portefeuille de l’éducation
  • 150 000 étudiants et apprenants
  • 587 écoles financées
  • 32 projets d’AT mis en œuvre et achevés