Faits et chiffres

Le réseau de l’ISSBD comprend plus de 1000 chercheurs, éducateurs et décideurs de 88 pays. L’ISSBD a organisé 12 ateliers régionaux en Afrique (depuis 1992) et plus de 25% de ses membres viennent d’Afrique.

Population cible

6 doctorants et 10 chargés de recherche

Période

2019-2021

Objectifs

Développer une main-d’œuvre professionnelle ayant la capacité de :

  • Soutenir et compléter les programmes actuels qui soutiennent le développement des enfants et des jeunes en Côte d’Ivoire
  • Concevoir, mettre en œuvre, évaluer et diffuser de telles interventions à l’avenir

Share this project:

A propos du projet

L’International Society for the Study of Behavioural Development (ISSBD) est une organisation internationale à but non lucratif qui encourage et promeut la recherche scientifique de haute qualité sur le développement humain tout au long de la vie et défend l’application des résultats de la recherche pour améliorer le développement dans toutes les régions du monde.

Fort de cet engagement à long terme, le TRECC s’est associé à l’ISSBD pour développer les capacités de la prochaine génération de chercheurs, d’éducateurs et de responsables des politiques par le biais d’un programme de bourses.

Défi

La recherche en Afrique subsaharienne reste sous-utilisée et les ressources scientifiques inexploitées pour éclairer les politiques éducatives. Les investissements dans le domaine sont très faibles, avec des répercussions sur la motivation, la qualité de la recherche et les résultats.

Solution

  • Favoriser la formation d’un bassin de jeunes scientifiques talentueux grâce à des possibilités solides de formation, de bourses d’études et de perfectionnement, afin de participer à la conception et à la mise en œuvre de programmes rigoureux de grande qualité qui contribuent à l’amélioration des résultats scolaires et du bien-être des enfants et des jeunes.
  • Concilier chercheurs et décideurs politiques.
  • Donner une visibilité nationale et internationale à la science africaine.

Résultats à ce jour

Un protocole d’entente officiel a été signé avec les universités locales et régionales pour la mise en œuvre du programme, qui comprend :

  • Six bourses de doctorat pour des chercheurs en début de carrière en Côte d’Ivoire, principalement soutenues par la Fondation Jacobs. Chacune de ces bourses impliquera une équipe de 3 membres (un doctorant ivoirien, le directeur de recherche du doctorant et un mentor international de l’ISSBD).
  • Dix bourses de mentorat pour des participants d’autres pays africains à faible revenu, principalement financées par l’ISSBD.

Activités futures

  • Sélection des étudiants pour les deux programmes et nomination de superviseurs et de mentors.
  • Trois ateliers de recherche intensifs sont prévus au cours des trois prochaines années. Deux ateliers auront lieu en Côte d’Ivoire et le troisième à la réunion biennale de l’ISSBD en 2020 à Rhodes, Grèce. Les ateliers mettent l’accent sur le développement et le maintien des compétences et des connaissances nécessaires pour mener des recherches sur le développement. Les participants sont formés à la conception, à la mise en œuvre et à la diffusion des résultats de la recherche à un public plus large au moyen de présentations et de publications.