Faits et chiffres

Localisations dans le monde

Brasil, Côte d’Ivoire, Allemagne et République Dominicaine

Régions en Côte d’Ivoire

Aboisso et Bouaflé

Période

2018-2019

Population cible

100 enseignants

5291 agents de santé

Facilitateurs

480 mobilisateurs/personnel scolaire/COGES/responsables communautaires/ personnel gouvernemental

Canaux de distribution

SMS et IVR

Share this project:

A propos du projet

Eduq+ envoie 2 messages par semaine aux familles et aux enseignants en Côte d’Ivoire pour faire de l’éducation une priorité, encourager les parents à être plus proches de la vie scolaire de leurs enfants, motiver et soutenir les enseignants à se présenter en classe et à mettre en pratique les meilleures pratiques. La communication est simple et engageante, et rejoint les participants grâce aux technologies qui leur sont les plus accessibles. Eduq+ permet également aux écoles de communiquer directement avec les parents par le biais d’une plate-forme sur tablette qui permet de diffuser sans effort les notes de service de l’école et de communiquer systématiquement avec les parents sur la fréquentation et les résultats scolaires des enfants. Le ministère de l’Éducation a accès à des tableaux de bord qui regroupent et visualisent les données et qui peuvent prédire en temps réel quelles écoles sont les plus susceptibles d’être touchées par le décrochage ou le travail des enfants.

Défi

En Côte d’Ivoire, les enfants apprennent très peu dans les écoles publiques. Il est difficile d’améliorer l’apprentissage, en particulier lorsque les enseignants sont souvent absents de la salle de classe, lorsque les familles ne voient pas l’intérêt pour les enfants de rester à l’école, et lorsque les enseignants et les familles ont recours aux châtiments corporels pour discipliner les enfants et les adolescents.

Solution

Les encouragements d’Eduq+ motivent les familles et les enseignants à faire de petits pas vers l’adoption de comportements ayant le potentiel d’améliorer l’apprentissage. Sa théorie du changement est la suivante :

A court terme, les coups de pouce d’Eduq+ devraient :

  • Rapprocher les parents de la vie scolaire de leurs enfants et les impliquer davantage dans leur développement.
  • Rendre les enseignants plus motivés et plus aptes à améliorer leurs pratiques d’enseignement

Si ces changements se produisent, à moyen terme :

  • Les enfants devraient se sentir soutenus par leurs parents et leurs enseignants, améliorer leurs aptitudes socio-affectives et s’engager davantage dans les activités scolaires.
  • Les élèves devraient avoir un taux de fréquentation plus élevé et améliorer leurs performances à l’issue de l’enseignement secondaire.

Si ces changements se produisent, à long terme:

  • Les jeunes ivoiriens devraient avoir un niveau d’instruction plus élevé, avoir accès à de meilleures possibilités d’emploi et agir en citoyens responsables dans leurs communautés, avec une meilleure qualité de vie.

Résultats à ce jour

Jusqu’à présent, Eduq+ a touché 100 enseignants et 5291 parents de 6485 élèves dans 100 écoles à Bouafle et Aboisso. Les nudges sont envoyés en français simplifié, Agni, Baoule, Gouro, Malinké, Mouré et Yauouré.

Preuves scientifiques

Dans une évaluation menée par l’Université de Stanford, il a été démontré qu’Eduq+ diminue le taux de redoublement des notes. Dans une évaluation menée par l’Université de Stanford, il a été démontré qu’Eduq+ diminue les taux de redoublement scolaire de 1/3, et augmente les compétences en lecture, écriture et calcul de 1,000% par dollar investi en épargne publique, de 1/3 et augmente ces compétences de 1 trimestre supplémentaire en éducation et de 1000 % par dollar investi dans les économies publiques.