Type de projet

Share this project:

A propos du projet

I&P est un groupe d’investissement d’impact dédié aux PME basées en Afrique subsaharienne et dans l’océan Indien, animé par la conviction que ces entreprises contribuent activement à une croissance durable et inclusive sur le continent.

Défi

Un écart croissant entre le nombre de jeunes qui entrent sur le marché du travail et les capacités des prestataires d’éducation :

  • 50% de la population de l’Afrique subsaharienne a moins de 18 ans et restera en dessous de 25 ans jusqu’en 2050,
  • Seuls 3 millions d’emplois formels sont créés chaque année malgré les 10 à 12 millions de jeunes qui rejoignent le marché du travail chaque année,
  • Le dividende démographique exigera de plus en plus une meilleure adéquation entre la formation des jeunes et la création d’emplois.

Les prestataires d’enseignement privé peuvent compléter les établissements publics d’enseignement supérieur et d’EFTP :

  • 1 étudiant africain sur 5 est inscrit dans une école non étatique et 1 sur 3 dans l’enseignement supérieur,
  • Il y a plus de 2 candidats pour 1 siège dans les universités publiques du Sénégal et du Ghana,
  • Dans de nombreux pays africains, les gouvernements créent des agences de régulation pour définir de nouveaux cadres de collaboration avec les prestataires privés.

Des opportunités d’investissement existent dans la plupart des segments de l’éducation, mais les stratégies dédiées à l’éducation sont rares sur le continent :

  • Environ 80 organisations ont investi près de 1,8 milliard $ dans le secteur depuis 2012
  • D’ici 2022, les opportunités d’investissement dans le secteur formel de l’éducation et de la formation représenteront un montant de 2 milliards de dollars. Elles comprennent des possibilités d’éducation de base et d’activités auxiliaires (technologie, édition, formation des enseignants).
  • Les acteurs les plus actifs sont des investisseurs généralistes et commerciaux qui se concentrent sur les marchés d’Afrique de l’Est et d’Afrique australe, ainsi que sur des investissements relativement importants, principalement à but lucratif. Très peu utilisent des systèmes de gestion de l’impact.

Solution

Le nouveau programme de financement mixte « Education à l’emploi » vise à autonomiser la jeunesse africaine, à travers un meilleur accès à une éducation et une formation de qualité et pertinente, afin de construire une économie inclusive et performante en Afrique.