Type de projet

Faits et chiffres

Localisation dans le monde

Cameroon

Régions en Côte d’Ivoire

Region d’Akoupé (Est)

Période

2017–2021

Population cible

60 jeunes, dont 40% de filles

Facilitateurs/formateurs

Enseignantes/animatrices du Club des filles/coordonnatrices PEFACI/superviseurs des stagiaires

Canaux de distribution

Family Farm Schools & Rural Entrepreneurship Training Institute (Institut de formation en entrepreneuriat rural)

Etapes majeures et résultats clés

Ouverture de l’Institut de formation en 2018

  • 28 étudiants inscrits, dont 10 filles
  • 7 membres de l’équipe pédagogique recrutés
  • Moins de 20 % d’abandons prévus
  • 60 étudiants soutenus dans le cadre d’une activité génératrice de revenus en 2021

Share this project:

A propos du projet

L’Institut de formation à l’entrepreneuriat rural a ouvert ses portes en 2018 à Afféry (Est de la Côte d’Ivoire) pour dispenser une formation de qualité en agriculture aux jeunes de 16 à 25 ans. Il vise à donner aux jeunes des communautés cacaoyères une seconde chance de recevoir une éducation appropriée et à encourager l’esprit d’entreprise pour stimuler les économies locales. Une attention particulière est accordée aux jeunes femmes, qui ont généralement peu de pouvoir pour influencer le développement local. C’est pourquoi un Club de filles a été créé au sein du centre de formation pour offrir un environnement sûr et convivial où les filles peuvent exprimer leurs difficultés et recevoir des conseils appropriés.

Défi

L’intégration des jeunes est un enjeu crucial en Côte d’Ivoire, puisque 20% de la population a entre 15 et 24 ans. Or, le système éducatif actuel ne permet pas une insertion sociale et professionnelle durable des jeunes, notamment en milieu rural. En effet, les programmes de formation ne répondent pas aux contraintes de la population rurale ni aux besoins des marchés locaux, ce qui explique les taux élevés de pauvreté dans les communautés agricoles malgré le potentiel agricole de la Côte d’Ivoire.

Solution

Améliorer le programme de formation professionnelle en agriculture pour favoriser l’emploi des jeunes dans les communautés cacaoyères. Grâce à la double pédagogie, les étudiants passent trois semaines en stage dans des entreprises agricoles locales, suivies de trois semaines en classe. Ainsi, les

élèves acquièrent des connaissances pratiques qui les préparent pour l’avenir et contribuent au développement de leur communauté.

Résultats à ce jour

Un premier groupe de 28 élèves a rejoint l’école en octobre 2018. Parmi elles, 10 filles, qui représentent 30% des élèves. L’équipe pédagogique de 7 personnes reçoit l’appui de l’équipe de coordination basée à Yamoussoukro pour assurer la qualité de la formation.