TRECC soutient une étude pour l’allocation efficace des ressources publiques pour l’éducation en Côte d’Ivoire

Dans le cadre de sa stratégie pour renforcer l’accès, l’équité et la qualité de l’ éducation, le gouvernement de Côte d’Ivoire s’est engagé à renforcer l’efficacité des mécanismes de subvention aux collèges privés. Une étude financée par TRECC fournit des données essentielles pour orienter la politique du gouvernement dans ce domaine.

Clara SanchizTRECC soutient une étude pour l’allocation efficace des ressources publiques pour l’éducation en Côte d’Ivoire
Lire la suite

Comment contribuer au succès des enfants non scolarisés qui entrent à l’école

12 % des enfants ivoiriens en âge d’aller à l’école primaire n’y vont pas. Les enfants en milieu rural et les populations pauvres sont les groupes les plus touchés par ce phénomène. Ce problème est particulièrement important dans les zones cacaoyères dû au travail des enfants.

Quand les enfants déscolarisés rejoignent l’école, ils rencontrent des problèmes pour s’adapter. La manque de familiarité et de connaissance fait qu’il est difficile pour eux de suivre les cours, et souvent les professeurs ne peuvent pas porter leur attention sur eux pour les remettre au bon niveau.

Avec Nestlé et ICI (International Cocoa Initiative), nous avons créé des classes spéciales en zone cacaoyère où des enfants non scolarisés peuvent suivre un programme accéléré d’alphabétisation et de calcul. Ceci leur permet d’acquérir de bonnes compétences avant de rejoindre l’école et de profiter au maximum de leur parcours scolaire.

Kouakou Kouakou Hervé, enseignant au campement de Broukouassikro, près de Gagnoa, explique pourquoi ce modèle peut aider les enfants non scolarisés à réussir.

 

 

Clara SanchizComment contribuer au succès des enfants non scolarisés qui entrent à l’école
Lire la suite

Vallesse, un projet pour donner aux enfants le goût de la lecture

TRECC a annoncé en juin avoir investi dans Vallesse, une maison d’édition ivoirienne spécialisée dans la publication de livres destinés aux enfants et à la jeunesse. Fidèle Diomandé, PDG de Vallesse, explique pourquoi ce genre d’entreprise peut contribuer à l’amélioration de la qualité de l’éducation dans le contexte ivoirien.

Clara SanchizVallesse, un projet pour donner aux enfants le goût de la lecture
Lire la suite

Promouvoir l’éducation en soutenant le secteur de l’édition

L’Education Impact Fund (EIF), fonds d’impact dédié à l’éducation en Côte d’Ivoire, rend officiel son entrée dans le capital des Editions Vallesse pour accompagner la société dans le renforcement et le développement de son activité d’édition. EIF est un fonds d’impact lancé en novembre 2017 par TRECC en partenariat avec I&P.

Clara SanchizPromouvoir l’éducation en soutenant le secteur de l’édition
Lire la suite

Donner aux jeunes les compétences pour prospérer dans le secteur du cacao

Dans le cadre du partenariat de TRECC avec The Hershey Company et son programme Cocoa For Good, les jeunes des communautés rurales recevront du soutien pour élargir leurs perspectives professionnelles et pour réaliser leur potentiel afin de mener une vie saine et prospère.

« Les jeunes ont besoin de se connaître eux-mêmes et de connaître leurs capacités, ainsi que de recevoir des conseils dans leur vie. Si nous voulons avoir des planteurs de cacao qui voient leur ferme comme une entreprise – puisque la Côte d’Ivoire est le premier producteur mondial de cacao – nous avons besoin de compétences essentielles et d’éducation financière appropriées », explique Parfait Asseman.

Clara SanchizDonner aux jeunes les compétences pour prospérer dans le secteur du cacao
Lire la suite

Tony’s Chocolonely rejoint TRECC pour améliorer la qualité de l’éducation dans les communautés productrices de cacao

La chocolaterie néerlandaise Tony’s Chocolonely et TRECC travailleront ensemble pour améliorer les compétences en lecture et en calcul dans les communautés cacaoyères ivoiriennes.  Avec ce nouveau partenariat, Tony’s devient la dixième entreprise à rejoindre TRECC après Barry Callebaut, Blommer, Cargill, Cémoi, Caboz, Hershey, Mars, Mondelez International et Nestlé.

En collaboration avec J-PAL Europe et le gouvernement ivoirien, Tony’s Chocolonely mettra en œuvre un modèle d’enseignement ciblé pour stimuler l’alphabétisation et le calcul au niveau de l’école primaire. Le programme a été évalué par une série d’évaluations aléatoires en Inde, au Kenya et au Ghana, montrant que l’enseignement au niveau de l’enfant influence de manière importante, forte et positive les résultats d’apprentissage des enfants.

L’intervention consiste à tester les niveaux des élèves et en les regroupant ensuite en fonction de ces niveaux, à leur fournir du matériel approprié et en adoptant un nouveau style pédagogique afin de rendre les classes plus interactives. Le modèle vise à donner aux enseignants les outils nécessaires pour donner des cours plus dynamiques au sein desquels les enfants sont éduqués au travers d’activités engageantes et adaptées à leur niveau réel, les aidant ainsi à rattraper leur retard. Dans une première phase, l’initiative sera mise en place dans 25 écoles autour de la ville de Méagui, dans le sud-ouest de la Côte d’Ivoire. Environ 2 600 enfants participeront à cette initiative.

L’importance d’une éducation de qualité dans la production durable du cacao

« La mission de Tony’s Chocolonely est de faire de l’absence totale d’esclavage la norme dans l’industrie du chocolat. Et nous pensons que l’accès à une éducation de qualité est un élément crucial de toute stratégie visant à éliminer l’esclavage moderne et le travail des enfants dans la production de cacao », explique Henk Veldman, directeur de la Fondation Chocolonely. «Grâce au programme, nous espérons que les parents et les communautés de Méagui se rendent compte que l’éducation dans leur région s’est améliorée et qu’ils soient convaincus que leurs enfants auront un meilleur avenir en allant à l’école. C’est très important dans la réalisation de notre mission, car nous espérons que les communautés ressentent que l’éducation est un meilleur avenir pour les enfants que de travailler de longues heures dans le cacao. »

Dans le cadre du renforcement de politiques réalisé par TRECC, le gouvernement ivoirien sera fortement impliqué dans ce projet en tant que principal exécutant. Selon Henk Veldman, cela constitue une caractéristique bénéfique du projet: «Pour toute efficacité à long terme, le gouvernement doit être impliqué. Nous sommes vraiment heureux de voir que le ministère s’est engagé à faire [de ce programme] un succès. »

Image d’entête : Tony’s Chocolonely/Flickr CC-BY-NC

Clara SanchizTony’s Chocolonely rejoint TRECC pour améliorer la qualité de l’éducation dans les communautés productrices de cacao
Lire la suite

Les conseils d’un planteur de cacao sur les soins des jeunes enfants

Alain Naon est planteur de cacao. Il habite à Banguéhi, à l’ouest de la Côte d’Ivoire. Il voulait devenir agent communautaire et aider les parents de son village à mieux s’occuper de leurs enfants. Grâce à TRECC et Blommer en partenariat avec Hellen Keller International il est devenu spécialiste en nutrition, en stimulation et en soin des plus petits. Grâce à sa formation, il s’occupe aussi mieux de son propre fils.

TRECC aspire à améliorer les conditions de vie de tous les enfants et jeunes en Côte d’Ivoire grâce à une éducation de qualité. Alain a été formé dans le cadre de notre partenariat avec l’industrie du cacao et du chocolat.

Clara SanchizLes conseils d’un planteur de cacao sur les soins des jeunes enfants
Lire la suite

TRECC va développer les capacités de l’International Cocoa Initiative à faire la promotion d’une éducation de qualité

Dans le cadre d’un nouveau partenariat, TRECC va développer les capacités internes de la Fondation International Cocoa Initiative (ICI) pour innover, tester, définir et faire évoluer les bonnes pratiques de lutte contre le travail des enfants en améliorant la qualité de l’éducation et en faisant la promotion des droits des enfants dans les communautés cacaoyères. Ce partenariat renforcera une mission globale de suivi et d’évaluation et aidera à former le personnel et les partenaires d’ICI dans diverses disciplines.

Clara SanchizTRECC va développer les capacités de l’International Cocoa Initiative à faire la promotion d’une éducation de qualité
Lire la suite

Les neurosciences au secours de l’alphabétisation dans les zones rurales

De nombreuses recherches se sont penchées sur les différentes manières qu’ont les enfants d’apprendre à lire, mais la plupart d’entre elles ont été menées auprès d’élèves qui vont régulièrement à l’école. Mais dans des endroits comme les villages dédiés à la culture du cacao en Côte d’Ivoire, où l’accès à l’éducation est sporadique, comment les enfants apprennent-ils ?

La chercheuse Kaja Jasinska travaille avec TRECC dans le cadre d’un projet unique en son genre visant à produire des résultats sur lesquels fonder une politique d’éducation. En utilisant la technologie de l’imagerie cérébrale avec les enfants des communautés cacaoyères, elle travaille au travers d’une perspective peu étudiée : le développement du cerveau dans les communautés à haut risque d’analphabétisme. Nous l’avons interviewée sur le potentiel de son travail à transformer l’éducation.

Clara SanchizLes neurosciences au secours de l’alphabétisation dans les zones rurales
Lire la suite

TRECC s’associe avec huit entreprises de cacao et de chocolat pour transformer l’éducation dans les communautés rurales

Les plus grandes entreprises mondiales de cacao et de chocolat ont rejoint un programme international de développement de l’enfance et de la jeunesse dans le but de transformer l’éducation dans les communautés rurales. Ces partenariats novateurs lancés en 2018 auront un impact mesurable en augmentant la qualité de l’éducation et en améliorant sa pertinence dans les stratégies de durabilité de l’industrie.

Au sein du programme Transformer l’éducation dans les communautés de cacao (TRECC), Barry Callebaut, Blommer, Caboz, Cargill, Cémoi, Hershey, Mars et Mondelēz International s’engageront dans la mise en œuvre de l’effort d’éducation de qualité le plus complet à ce jour en Côte d’Ivoire.

L’initiative testera dix modèles dont l’efficacité a déjà été prouvée sur des sujets liés à l’éducation et au développement de l’enfance en Côte d’Ivoire. Les interventions s’adresseront aux enfants de tous âges et à leurs parents ainsi qu’aux jeunes qui entrent dans la vie professionnelle. Les activités comprennent, entre autres, des formations sur les compétences parentales en matière de nutrition, d’hygiène et de stimulation, ainsi que des initiatives de dynamisation des écoles primaires et des cours d’économie et d’entreprenariat. C’est une sélection de modèles basés sur des études solides, approuvés par le gouvernement ivoirien et suivis par Innovations for Poverty Action.

Les parties se sont engagées à étendre les activités qui donneront de bons résultats. Les modèles pourraient être incorporés dans les politiques d’éducation du gouvernement, et TRECC et les entreprises de cacao et de chocolat concernées ont également pris l’engagement de répliquer les modèles efficaces à plus grande échelle.

TRECC est une collaboration unique entre une industrie, un gouvernement et plusieurs organisations non gouvernementales pour atteindre l’un des Objectifs de développement durable de l’ONU. Le programme vise à transformer l’éducation en testant et en promouvant des interventions innovantes et en ouvrant la voie à une nouvelle forme de philanthropie.

Un autre objectif important de ces partenariats est de renforcer le rôle de l’éducation de qualité dans les stratégies de l’industrie. TRECC vise à ce que les partenaires du cacao internalisent l’éducation de qualité dans leurs stratégies de durabilité et pensent à l’intégration de l’éducation dans leurs activités de développement communautaire.

Le programme atteindra jusqu’à 80 000 enfants et jeunes dans environ 150 communautés à travers les régions productrices de cacao en Côte d’Ivoire au cours des quatre prochaines années. La plupart des projets seront mis en œuvre par des organisations internationales de développement, certains par des organisations locales et d’autres par les entreprises elles-mêmes. Le montant total de cette initiative s’élève à plus de 8,5 millions de dollars.

L’intervention efficace de TRECC

Avec l’organisation internationale ICS SP, Barry Callebaut (premier fabricant mondial de produits chocolatiers) mettra en œuvre des formations pour améliorer les connaissances et les compétences des parents sur la prévention et la protection de leurs enfants contre la maltraitance, en abordant la question du travail des enfants. Les classes passerelles seront un élément important de leurs activités, elles aideront les enfants non scolarisés à retourner à l’école, et assureront l’implication des parties prenantes dans une éducation de qualité. Cette partie du programme sera mise en œuvre par l’organisation locale École pour tous.

Blommer, en partenariat avec Hershey, se concentrera sur le développement de la petite enfance à travers deux modèles : un sur l’amélioration de la nutrition et de l’hygiène et l’autre sur le jeu et la stimulation. Les deux modèles suivent une approche communautaire évolutive. Helen Keller International formera des agents de santé et des volontaires sur les pratiques de développement de la petite enfance avec le soutien de PATH. Une campagne de sensibilisation pour les donneurs de soin visera à donner aux enfants un meilleur départ dans la vie en veillant à ce qu’ils soient propres, nourris, éduqués et stimulés. Cette intervention vise à faire intégrer le contenu concernant la stimulation et les soins dans la stratégie nutritionnelle du gouvernement.

CABOZ, une société suisse et ivoirienne spécialisée dans l’approvisionnement en cacao directement auprès de petits agriculteurs, avec la Fondation Hanns R. Neumann, mettra en place un programme pour fournir aux jeunes une formation agricole et des aptitudes fondamentales de vie afin qu’ils puissent améliorer leurs moyens de subsistance et trouver un véritable emploi dans les zones rurales. Les participants au projet recevront une formation d’exploitation de cultures en tant qu’entreprise et mettront en œuvre les pratiques apprises avec l’aide de facilitateurs qualifiés.

Cargill, dans le cadre de leur programme Cargill Cocoa Promise et leur engagement aux Objectifs de développement durable, se concentrera sur un programme d’enseignement à plusieurs niveaux pour des enfants actuellement non scolarisés. Ils adapteront un modèle de pédagogie multi-années qui a été mis en œuvre avec succès dans des environnements ruraux à faibles ressources en Inde, apportant une solution aux communautés manquant d’infrastructures et de personnel. L’approche, développée par RiverTIDE et co-implémentée avec l’International Cocoa Initiative, permet à 150 élèves de cinq communautés différentes de suivre des cours. En outre, la technologie est utilisée pour améliorer la valeur éducative et l’expérience, ainsi que pour appliquer un suivi des enseignants et renforcer leurs compétences pédagogiques.

Cémoi, en collaboration avec J-PAL Europe et le gouvernement ivoirien, mettra en œuvre un modèle d’enseignement au bon niveau pour stimuler l’alphabétisation et le calcul au niveau de l’école primaire dans le cadre de leur initiative Transparence Cacao. Le programme a été évalué par une série de tests aléatoires en Inde, au Kenya et au Ghana, montrant que l’enseignement au niveau de l’enfant a des effets importants, forts et positifs sur les résultats d’apprentissage des enfants. L’intervention fonctionne en testant les niveaux des élèves et en les regroupant en fonction de ces niveaux, en fournissant du matériel approprié et en adoptant un nouveau style pédagogique afin de rendre les cours plus interactifs. Le modèle vise à donner aux enseignants les outils nécessaires pour donner des cours plus dynamiques où les enfants sont éduqués avec des activités engageantes et adaptées à leur niveau réel, les aidant ainsi à rattraper leur retard.

Hershey se concentrera sur le développement des aptitudes fondamentales de vie, y compris l’éducation sociale et financière, l’esprit d’entreprise et les compétences en leadership. Ce programme, mis en œuvre par Aflatoun International, vise à libérer le potentiel des jeunes dans les communautés productrices de cacao en Côte d’Ivoire, afin qu’ils deviennent des agents de changement dans leur propre vie grâce à un programme complet d’éducation à la vie et d’éducation financière. Il comprend un volet de formation technique axé sur la cacaoculture et la création d’entreprises dans les communautés cacaoyères.

Mondelēz International se concentrera sur la promotion du développement de la petite enfance en impliquant et formant des donneurs de soin autour de pratiques parentales positives. Au-delà de la formation des parents, l’International Rescue Committee (IRC), READ Global et IREX créeront des bibliothèques communautaires et des centres de ressources pour promouvoir l’apprentissage, l’éducation et l’accès à l’information dans les zones rurales pour tous les membres des communautés. Les centres sont conçus pour être autosuffisants sur le plan financier afin de favoriser de façon durable un apprentissage sain et des environnements favorables pour tous, en particulier les enfants et les jeunes.

Mars encouragera la participation parentale pour que les plus jeunes puissent entretenir de solides relations avec leurs parents. ICS SP et CARE mettront en œuvre un modèle où les soignants seront formés dans le but d’améliorer les résultats éducatifs, de promouvoir la parentalité adaptée à l’âge et de réduire la maltraitance des enfants. Un groupe communautaire de promoteurs deviendra un facilitateur compétent pour diffuser les meilleures pratiques parentales au niveau local.

C’est la deuxième série de partenariats initiée par TRECC avec l’industrie du chocolat. Dans l’initiative précédente, Mars, Nestlé, Mondelēz International et Barry Callebaut ont mis en place des initiatives similaires dans les communautés cacaoyères ivoiriennes. S’appuyant sur ces deux séries de partenariats, TRECC s’engage à approfondir son action avec la société ivoirienne en travaillant avec l’industrie du cacao et du chocolat. Les futures collaborations combineront également des modèles éducatifs efficaces avec l’intervention de l’industrie sur le terrain et contribueront à la construction d’un écosystème autour d’une éducation de qualité en Côte d’Ivoire.

 

Clara SanchizTRECC s’associe avec huit entreprises de cacao et de chocolat pour transformer l’éducation dans les communautés rurales
Lire la suite