A propos

Mission

TRECC aspire à améliorer les conditions de vie de tous les enfants et jeunes en Côte d’Ivoire grâce à une éducation de qualité. Notre objectif est de permettre aux enfants et aux jeunes de vivre de manière saine et épanouissante, de répondre aux défis locaux et mondiaux, de poursuivre leurs rêves et d’exploiter au maximum leur potentiel.

Pour atteindre cet objectif, nous développons et intensifions des initiatives éducatives de qualité dans trois domaines thématiques :

  • L’éducation parentale et le développement de la petite enfance
  • L’alphabétisation et le calcul
  • L’enseignement technique et professionnel ainsi que dans l’offre de formation pour la jeunesse rurale

Approche

Pour transformer l’éducation, TRECC croit fermement au pouvoir des partenariats public-privé. Nos activités renforcent les liens entre les politiques publiques, les stratégies d’entreprise, les aspirations de la société civile et les recherches scientifiques.

TRECC alimente et entretient un écosystème d’acteurs qui convergent autour de l’objectif commun d’amélioration de la qualité de l’éducation en Côte d’Ivoire.

  • Gouvernement : renforcement des politiques publiques et de la gouvernance
  • Industrie: transformer les pratiques
  • Organisations philanthropiques internationales : contribution de capital intellectuel et financier
  • Entrepreneurs sociaux : fournir des solutions aux défis locaux dans l’éducation
  • Société civile : construction de capacité pour l’innovation
    Institutions de recherche et académiques Apporter des données et des résultats pour favoriser des initiatives éducatives de qualité
  • Institutions de recherche et académiques : apporter des données et des résultats pour favoriser des initiatives éducatives de qualité

Domaines

C’est pendant la petite enfance (jusqu’à l’âge de huit ans) que le cerveau se développe le plus rapidement. Les premiers environnements, les expériences émotionnelles et les interactions avec les parents et les principaux soignants sont cruciaux pour le développement de l’architecture cérébrale de l’enfant ; environ 80 % du développement du cerveau a lieu pendant cette période. Les données scientifiques indiquent que les environnements attentionnés, de soutien et stimulants augmentent considérablement les chances des enfants de réussir leur transition vers l’école, ainsi que leurs chances de réussite en matière d’apprentissage, d’emploi et de santé plus tard dans la vie.

En Côte d’Ivoire, il y a un intérêt croissant concernant le développement de la petite enfance et le soutien de la préparation à l’école des enfants en offrant un enseignement préprimaire. Cela se constate dans les augmentations lentes mais constantes de la scolarisation préprimaire, dans l’investissement public et dans l’engagement du gouvernement. Cependant, l’accès général aux services, en particulier les services qui tirent parti des initiatives en matière de santé, de nutrition, d’éducation et de protection sociale, reste extrêmement faible. Les services disponibles en Côte d’Ivoire sont généralement de mauvaise qualité et ne parviennent pas à préparer les enfants pour l’école, et il n’existe pas de mécanismes efficaces de coordination.

TRECC aide à promouvoir le développement de la petite enfance en Côte d’Ivoire en :

  • Soutenant les efforts du gouvernement pour définir des politiques saines et identifier des indicateurs stratégiques pour relever les défis et combler les lacunes dans ce domaine
  • Mobilisant ressources et expertise pour intensifier les programmes de développement de la petite enfance et de parentalité à l’échelle nationale, en utilisant les plateformes existantes publiques, privées et fournies par des ONG
  • Renforçant les capacités et en contribuant à la connaissance scientifique du développement de la petite enfance

De nombreux pays, notamment la Côte d’Ivoire, ont connu une expansion remarquable de l’accès à l’enseignement primaire depuis l’année 2000. Cependant, il est largement reconnu que l’accès à l’éducation ne garantira pas à tous les enfants l’acquisition de compétences précieuses. Le fait de veiller à assurer un accès équitable à une éducation gratuite et de qualité pousse les gouvernements à regarder au-delà des données sur les inscriptions et à soutenir des interventions de qualité qui permettront à tous les enfants d’apprendre.

La Côte d’Ivoire a fait de significatifs progrès concernant l’accès à l’éducation primaire, et de nouvelles politiques gouvernementales ambitieuses montrent un engagement fort à faire en sorte que tous les enfants puissent s’inscrire à l’école primaire et la terminer. Cependant, les niveaux d’apprentissage restent faibles. Des investissements supplémentaires ou une plus grande efficacité seront nécessaires pour consolider les progrès accomplis dans la mise en place d’une éducation de qualité.

Les défis abondent encore, notamment concernant l’accès à l’enseignement aux populations non scolarisées et marginalisées ; concernant le recrutement, la formation et la fidélisation des enseignants ; et concernant l’amélioration des méthodes d’enseignement, des programmes, de la qualité et des résultats de l’apprentissage.

TRECC contribue au développement de l’alphabétisation et du calcul en Côte d’Ivoire en :

  • Soutenant les efforts du gouvernement ivoirien pour définir et atteindre des objectifs d’éducation de qualité SMART
  • Pilotant des interventions de calcul et d’alphabétisation fondées sur des données probantes dans les communautés cacaoyères dans le but de les mettre en œuvre à l’échelle nationale
  • Soutenant les innovations basées sur le marché en utilisant la technologie pour améliorer l’éducation

Le moyen le plus pratique pour développer des compétences facilement employables et génératrices de revenus, qui permettront aux individus du monde entier d’échapper à la pauvreté, est de suivre une formation technique et professionnelle. Les compétences essentielles, combinées à des connaissances pratiques, sont reconnues comme une ressource clé pour améliorer le développement positif et productif des jeunes.

Le gouvernement de la Côte d’Ivoire commence à attirer l’attention sur le grand nombre de jeunes non scolarisés et en âge de travailler, visant à combler le déficit de compétences (l’ensemble des compétences manquantes pour surmonter l’inadéquation entre formation et marché du travail) et permettre aux jeunes d’obtenir un emploi décent. Malgré quelques progrès, et malgré les dépenses d’environ 6,7 % du budget de l’éducation dans ce domaine, les défis dépassent de loin ce qui a été réalisé jusqu’ici. Le manque d’opportunités d’EFTP, en particulier celles qui sont adaptées aux besoins du marché du travail rural, et le rôle prépondérant des prestataires privés compliquent les efforts pour offrir une formation appropriée et équitable à ceux qui en ont besoin.

TRECC soutient le développement du secteur de la formation technique et professionnelle en :

  • S’associant avec l’industrie du cacao et du chocolat pour développer des opportunités d’EFTP de haute qualité pour les jeunes ruraux, à l’intérieur et au-delà de la chaîne d’approvisionnement
  • Soutenant l’entrepreneuriat agricole, les aptitudes à la vie quotidienne et les programmes d’alphabétisation et de calcul pour les jeunes ruraux
  • Facilitant l’échange de bonnes pratiques dans le domaine de l’EFTP entre les acteurs gouvernementaux et privés en Côte d’Ivoire ainsi qu’avec des spécialistes du monde entier

Soutiens

TRECC a été lancé en 2015 par la Fondation Jacobs, qui sert de partenaire de gestion et reste sa principale source de financement.

La Fondation Bernard Van Leer et la Fondation UBS Optimus ont rejoint TRECC en tant que partenaires techniques et financiers en 2016. Ils ont depuis engagé d’importantes ressources financières et intellectuelles pour soutenir le volet développement de la petite enfance de TRECC.

Au cours des 27 dernières années, la Fondation Jacobs a fait la promotion de l’innovation dans le développement de l’enfance et de la jeunesse, en combinant perspectives scientifiques et interventions efficaces. Créée en 1989 par Klaus J. Jacobs et sa famille avec pour mission d’améliorer les conditions de vie des enfants et des jeunes, la Fondation Jacobs est aujourd’hui l’une des plus grandes fondations mondiales dédiées aux innovations dans le domaine du développement de l’enfance et de la jeunesse.

La Fondation Bernard van Leer, qui a commencé dans les années 1960 à concentrer son attention sur les besoins des jeunes enfants, a travaillé dans plus de 50 pays pour améliorer les opportunités pour ceux qui grandissent dans des conditions de désavantage social et économique.

La Fondation UBS Optimus travaille pour créer un monde où tous les enfants peuvent atteindre leur potentiel maximum. Sa mission est de veiller à ce que les enfants soient en sécurité, en bonne santé, éduqués – et prêts pour leur avenir.

Équipe

Brigitte Yankey
TRECC
Assistant de programme
Clara Sanchiz
TRECC
Chargée de communication
Arsène Ehouman
TRECC
Responsable financier
Catherine Okou
TRECC
Agent de terrain
Nourgo Koné
TRECC
Agent de terrain
Audrey Pessot
TRECC
Agent de conformité/Adjoint des investissements d’impact
Haleinta Traoré
TRECC
Spécialiste de l'éducation et du développement de la petite enfance
Lise Birikundavyi
TRECC
Responsable investissements d’impact
Sabina Vigani
TRECC
Directeur national pour la Côte d'Ivoire

Le programme TRECC est géré par la Fondation Jacobs et conjointement dirigé par la Fondation Jacobs, la Fondation Bernard van Leer ainsi que la Fondation UBS Optimus.

trecc01718A propos